Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 16:33

Otomen-T.1.jpg

 Nom du titre en V.O : Otomen

Nom du titre en V.T : Otomen

 Auteur : Aya Kanno

Date de parution : 2008 

Editions : Delcourt

 

 

Ma note : notation etoiles 3

 

 

 

Résumé

OTOMEN n.m. 1. Homme qui pense comme une fille, qui aime les mêmes choses que les filles. 2. Jeune garçon particulièrement doué en cuisine, en couture ou en ménage. 3. Jeune homme qui peut faire preuve à la fois d'une grande virilité, mais aussi d'une grande sensibilité.

Asuka Masamune, champion de la ligue nationale de kendo pour lycéens, mais aussi ceinture noire de judo et de karaté, cache un terrible secret : il est un "otomen" !
Pour ne pas décevoir sa mère, il a toujours cherché à refouler sa nature profonde. Cherchant à trouver sa virilité en refoulant son "cœur de jeune fille", il va hélas finir par tomber amoureux de Ryô Miyakozum, la nouvelle élève du lycée. Dès lors, son cœur s'emballe et...
Voici la comédie romantique délirante d'un garçon au féminin !


Mon avis

Asuka est un jeune lycéen populaire et adulé par toutes les filles du lycée. Champion de kendo et ceinture noire en arts martiaux, il est l'image même du garçon viril. Cependant, derrière cette image, il dissimule une personnalité sensible, douce et féminine.
En effet, Asuka est un otomen, un garçon qui aime les trucs de filles. Alors, quand il rencontre Ryô, une nouvelle, et qu'il en tombe amoureux, rien ne va plus !

Avec Otomen, l'auteur nous offre un shojo complètement déjanté aux personnages drôles et attachants.
Ce qui m'a plus dans ce manga, c'est le fait que l'auteur ait prit trois personnages et a complètement inversé leur rôle. Du coup, on se retrouve avec une fille un peu trop masculine et un garçon un peu trop féminin. Et au milieu, Tachibana, qui se donne un mal fou pour leur faire avouer leur attirance respective et les caser ensemble.

J'aime beaucoup le personnage de Tachibana. Même s'il n'est que secondaire dans l'histoire, il n'en a pas moins un rôle important, car sans lui, pas d'histoire. C'est grâce à lui que Ryô et Asuka ont commencé à se parler et se sont acceptés comme ils sont, avec leur personnalité extravagante. Et malgré son attitude de dragueur invétéré, il n'en est pas moins attachant. A vrai dire, je le préfère à Asuka.

Si Asuka est un personnage attirant, je le trouve tout de même un peu trop délicat à mon goût. Mais bon, on est dans un manga pour filles alors...
Par conte, j'ai bien aimé la façon dont l'auteur à abordé le sujet de l'acceptation de soi et du regard des autres.
Asuka est complexé par le fait qu'il aime les trucs de filles (couture, mangas shojo, cuisine...) et tente de refouler sa nature en pratiquant un sport « viril ». Du coup, lorsqu'il rencontre Ryô, il tente d'étouffer qui il est réellement et refuse de dévoiler son secret par peur d'être rejeté.
Mais lorsqu'il se rendra compte que, de son côté, Ryô n'est pas non plus la jeune fille douce et délicate qu'elle semble être, alors il acceptera un peu mieux sa condition tout en voyant ses sentiments pour la jeune fille s'intensifier.

Petit point positif que j'ai trouvé particulièrement agréable, c'est la présence d'un petit lexique en fin de livre qui reprend tous les mots japonais rencontrés au court de la lecture avec une petite explication. Pour les novices en langue et en culture japonaise, j'ai trouvé ce petit plus vraiment bienvenu.

Bref, Otomen est un manga qui s'avère être agréable à lire. L'humour est présent, ainsi que le côté « kawai » propre aux mangas shojo. Dans ce premier tome, l'auteur nous offre une belle petite histoire où les sentiments sont présents bien qu'il soit plus centré sur l'amitié.


52livr10 Abécédaire du mangaphile

Partager cet article

Repost 0
Fantasyae Fantasyae - dans Mangas Shojo
commenter cet article

commentaires