Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 13:56

Taitei no ken T.1

 Nom du titre en V.O : Taitei no ken

 Nom du titre en V.F : Taitei no ken

Auteur : Baku Yumemakura

Date de parution : 2009

Edition : Glénat

 

 

Ma note : notation etoiles 4 

 

 

 

Résumé

Yorozu Genkurou, guerrier errant, possède une épée immense qui le rend redoutable à ses ennemis. Alors qu'il traverse une forêt sombre, il aperçoit soudain la chute de ce qui ressemble bien à un vaisseau spatial. Depuis il n'a de cesse d'être attaqué par d'étranges ninjas et combattants ambitieux. En effet, il se rendra vite compte que ses assaillants ne sont autres que des aliens débarqués sur Terre pour retrouver 3 artefacts fabriqués en Orichalque, une matière extraterrestre aux puissantes vertus mystiques. Et l'un des artefacts est l'épée qu'il porte. La chasse commence.


Mon avis

Un étrange guerrier portant une lourde épée vient en aide à une jeune fille enlevée par des brigands. Dans la forêt, il aperçoit alors une étrange lumière dans le ciel qui attire son attention. Un peu plus loin, d'autres personnes sont également témoins de cet étrange phénomène. Quelle est cette lumière insolite ? Tout semble laisser croire l'apparition d'un étrange vaisseau spacial.

L'histoire débute sans préavis. Dès les premières pages, le lecteur se retrouve projeté dans un univers sombre où la seule loi qui semble régner est celle de la violence. L'auteur ne s'embarrasse pas à nous présenter son univers. C'est sur le tas que l'on découvre l'histoire et du coup, c'est un peu confus pour le lecteur qui débarque dans un lieu et un endroit totalement inconnu et fait la connaissance de personnages tout aussi inconnus et inquiétant.
Cela met directement dans l'ambiance avec des personnages brutaux, violents et cruels. La violence est présente tout au long du manga, entre combats de ninjas, la présence de guerriers et le sang qui coule à flot du début à la fin.
Attention, ceci n'est vraiment pas un manga à mettre entre toutes les mains ! Réservés aux adultes uniquement car certaines scènes sont vraiment très violentes, voire même gores.

Petit détail intriguant, c'est la quasi absence de dialogue. En effet, y a très peu de paroles échangées et les descriptions explicatives de la situation comme on trouve habituellement dans les mangas sont elles, carrément inexistantes, d'où mon impression d'être projetée dans l'histoire sans la moindre information. Certaines pages sont même complètement vide de dialogue. Mais contrairement à ce que l'on pourrait croire, cela n'est guère dérangeant, car ce que l'auteur n'écrit pas, il le fait passer dans son dessin. Les actions, les détails, les personnages, tout est suffisament bien dessiné et précis pour que le lecteur se fasse une idée précise de l'action.

Et puisque l'on en est à parler du dessin, autant continuer dans la lancée. Comme dit plus tôt, le graphisme est sombre et très détaillé. Les traits des personnages sont très bien dessinés et si les hommes ont l'air d'avoir été taillés à la hache, les visages féminins eux, sont d'une délicatesse incroyable.
Les détails, que ce soit des décors ou des personnages, sont de toute finesse. Le noir est la couleur dominante et prime tout au long du manga et offre un dessin très fourni, renforçant l'impression de ténèbres et d'inquiétude du lecteur.

Pour ce qui est du contexte, difficile de se faire une idée avec le peu d'informations fournies dans ce premier tome. Cependant, tout laisse à supposer un mélange entre science fiction et une ère un peu plus reculée lorsque l'on prête attention aux vêtements des personnages. A confirmer ou non, on le saura par la suite.

Un premier tome intriguant qui nous laisse sur notre faim et nous donne envie de découvrir la suite. Une bonne intrigue, de l'action et du sang, voilà ce qui résume à peu près ce premier volume de Taitei no ken. Pour les amateurs du genre, vous devriez y trouver votre compte.

 

 52livr10 Abécédaire du mangaphile

Partager cet article

Repost 0
Fantasyae Fantasyae - dans Mangas Seinen
commenter cet article

commentaires