Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 17:25

Immortels sous les décombres

  Nom du titre en V.F : Immortels sous les décombres 

Auteur : Virginie Zurbuchen 

Date de parution : 2010

Editions : X-Arrow 

 

 

Ma note : notation etoiles 4

 

 

Résumé

Pour les gradés de l'Armée Impériale Japonaise, il n'est pas envisageable de désobéir aux ordres ou de songer à les discuter. Même si les massacres sont injustifiés, Wakiya Kaemon se tait et tue lorsqu'on lui ordonne de le faire et même sans qu'on le lui demande. Il est connu comme un être sans coeur, une machine pour les désirs de conquête de l'Empereur.

Mais les apparences sont trompeuses et l'amour peut ébranler les certitudes les plus solides, surtout si les deux hommes qui tomberont sous le charme l'un de l'autre n'ont rien en commun...


Mon avis

J'avais beaucoup entendu parlé des romans yaoi de Virginie Zurbuchen sans avoir jamais eu l'occasion de tomber dessus. Et finalement, la tentation à été la plus forte et je me suis offert deux de ces romans. Et je dois dire que j'ai été très agréablement surprise.

Kaemon, jeune gradé de l'Armée Impériale est réputé pour être sans coeur. Mais lorsque la guerre et déclarée et que Kaemon part pour la Chine avec ses hommes, tout ne sera plus comme avant. Les atrocités de la guerre et sa rencontre inopinée avec un autre homme vont finalement lui ouvrir les yeux...

Si l'histoire est plutôt lente à démarrer, l'auteur prenant le temps d'implanter décors et personnages, elle n'en reste pas moins agréable à lire. L'histoire se passe durant la Seconde Guerre Mondiale, au Japon, puis en Chine. Très vite, on se rend compte que l'auteur maîtrise parfaitement son sujet. Tout au long de son texte, on peut voir qu'elle en connaît beaucoup sur la culture asiatique, ce qui rend le texte d'autant plus crédible.
De plus, le style d'écriture de l'auteur est fluide et très agréable à lire, si bien que les longueurs du début se digèrent plutôt rapidement en fin de compte. Très vite, on se laisse happer par l'ambiance et les personnages. Et même si l'histoire ne devient vraiment prenante qu'un peu avant la moitié du roman, c'est tellement bien écrit, que l'on continue de tourner les pages s'en s'en rendre compte.

Les personnages quant à eux sont vraiment attachant et plus on avance dans l'histoire, plus on a envie de savoir ce qui va leur arriver, même si au fond de nous, on le redoute un peu. Et si le suspense n'est pas le thème principal du livre, l'histoire n'ayant pas pour but de surprendre le lecteur mais de le détendre, je n'en suis pas moins restée un peu surprise par la fin. C'est typiquement le genre de fin à laquelle on s'attend sans pour autant imaginer l'auteur suffisament sadique pour le faire ! Du coup, bien que l'on s'y attende un peu, cela laisse néanmoins une petite part de mystère.
Je dois avouer que j'ai tout de même bien failli verser une petite larme, tellement c'était émouvant. Les émotions sont décrites avec une telle justesse, une telle sincérité que cela en était vraiment touchant.

En conclusion, je dirais que c'est un petit roman vraiment sympathique qui se lit vite et bien. A tous les adeptes du boy's love tout mignon tout tendre, ce livre est fait pour vous !


52livr10

 

Repost 0
Fantasyae Fantasyae - dans Romans yaoi
commenter cet article
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 11:04

a-plus.jpg

  Nom du titre VO : Tall, Dark & Fangsome

Nom du titre VF : A plus 

Auteur : Michelle Rowen 

Date de parution : 11/2011

Éditions : Milady

 

 

Ma note : notation etoiles 4 

 

 

Résumé

Depuis qu'une malédiction a fait de moi une nocture, ma vie n'est qu'une suite de catastrophes. Déjà que je ne peux plus m'exposer au soleil sans risquer ma vie, Gideon Chase continue de me mettre la pression. Il exige que je quitte Thierry et que je le transforme, lui, en vampire. Quelle drôle d'idée ! Et puis il me connaît mal s'il croit que je vais me laisser faire. N'empêche, il a des arguments solides : il menace de tuer tous les gens que j'aime. Bon, en plus, je dois bien avouer, il ne me laisse pas complètement indifférente. Allez Sarah, ressaisis-toi !


Mon avis

Voici le cinquième et dernier tome de la série. Et je dois dire qu'il est à la hauteur de mes espérances !

Dans ce volume, Sarah lutte pour ne pas tomber sous l'emprise de la malédiction que la sorcière à lancé sur elle, et s'efforce de ne pas céder sa place à la nocturne. En même temps, elle doit trouver un moyen pour empêcher Gideon Chase de nuir.
Et par dessus tout, elle se voit devenir la cible de gardes du corps déterminés à l'aider !

Ce dernier tome voit réapparaître Quinn et Janie, pour notre plus grand plaisir. De plus, on bien que l'on s'en doutait déjà depuis le tome précédent, l'identité du Diable Rouge nous est enfin dévoilée !
Bref, que de préripéties ! Et l'éternelle optimiste qu'est Sarah aura cette fois-ci, bien du mal à surmonter toutes ces épreuves et ce, malgré l'aide de Thierry.

En parlant de Thierry, je dois avouer qu'il est l'un des personnages que je préfère ! Et pour une fois, ce n'est pas pour son côté beau brun ténébreux ! En fait, j'ai beaucoup aimé la façon dont il change au contact de Sarah ! Vous conviendrez que la différence est palpable entre le premier et le dernier tome ! Envolé le ténébreux taciturne ! On le découvre sous un angle nouveau !
De même pour Véronique ! Eternelle égoïste, on ne peut s'empêcher pour autant de l'apprécier !

L'écriture reste toujours aussi agréable à lire et c'est un plaisir de se plonger dans cette série ! De plus que, même si tout laisse à supposer que l'histoire se terminerait ainsi, j'ai beaucoup aimé la fin. Sans doute mon côté romantique, mais après tout ce que Sarah et Thierry ont traversés comme épreuve, il ne pouvait être autrement !
Donc oui, je suis entièrement satisfaite par la tournure que prend les évênements. Et si je suis un peu triste que la série soit terminée, je suis contente que ce soit sur une note plus que positive !

 

Repost 0
Fantasyae Fantasyae - dans Bit-lit
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 15:41

d'enfer

 

 Nom du titre V.O : Stakes & Stilettos

Nom du titre V.F : D'enfer

Auteur : Michelle Rowen
Date de parution : 2011

Editeurs : Milady  

 

 Ma note : notation etoiles 4

 

Résumé :

Depuis que je suis vampire, ma vie est un vrai chaos.
Entre mon histoire d'amour impossible et mes problèmes avec les chasseurs, je touche le fond. Mais j'ai bien l'intention de me reprendre. D'abord, trouver du travail. Or avec moi, un entretien d'embauche a vite fait de se transformer en cauchemar. Et pour couronner le tout, voilà qu'une sorcière me transforme en nocturne, une espèce de vampire dangereuse et allergique au soleil. Finie, la bronzette. Génial ! Je commence à me demander si quelqu'un là-haut n'a pas une dent contre moi...


Mon avis :

Sarah, jeune vampire de son état, accumule les ennuis. Et le plus magique dans tout ça, c'est qu'en plus, elle ne le fait pas expres ! Les ennuis lui tombent dessus à la pelle ! La pauvre, on aurait presque de la peine pour elle si seulement c'était pas aussi comique !

Dans ce tome-ci, en plus de manquer de mourir, Sarah se retrouve malgré elle transformée en vampire sanguinaire et dangeureuse. Par dessus le marché, elle doit égalemment faire face au problème de sa relation avec Thierry, le maitre vampire. En effet, Véronique, sa femme, voit d'un mauvais oeil l'annulation de mariage que lui a fait parvenir Thierry.
Bref, en deux mots, rien ne va plus pour elle !

La particularité de ce tome contrairement aux précédents, sont les interludes que l'on peut trouver tout au long du livre et dans lesquels l'auteur nous dévoile quelques annecdotes du passé de Thierry. On en apprend beaucoup plus sur lui dans ce quatrième volume que dans les trois précédents réunis.
Un ouveau personnage nous est également dévoilé, le Diable Rouge, qui s'avère être le Zorro des vampires.
Si au départ, le personnage nous laisse perplexe, voir même sceptique, finalement, on se laisse aisément entraîner dans l'histoire. Et si les révélations auxquelles on a droit tout au long du livre auraient pu sembler invraissemblables, plongées au coeur du livre, elles n'en restent pas moins crédibles et acceptables.

Tout ça pour dire que cela reste un bon livre agréable à lire. Un bon moyen de passer un moment de détente sans se prendre la tête. Et vu la façon dont se termine cet opus, je suis vraiment curieuse de savoir ce qui va se passer par la suite ! Que voulez-vous, on ne se refait pas !!!


 

Repost 0
Fantasyae Fantasyae - dans Bit-lit
commenter cet article
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 20:35

book_coverfull_sang_royal-_tome_2___crime_et_chatiment_2060.jpg  Nom du titre en VF : Crime et châtiment 

Auteur : Alexandro Jodorowsky

Illustrateur : Dongzi Lui

Date de sortie française : 22/06/2011

Editions : Glénat


 

Ma note : love

 

 

Résumé

Par delà la mort, Batia poursuit sa vengeance, terrible et destructrice, alors que L'ancienne Reine Violena et le Prince Rador, dévorés par la haine, n'hésitent pas à perpétrer un acte atroce pour abattre le Roi et s'emparer du pouvoir.
Déchiré par ses sentiments contradictoires, Alvar voudra aller jusqu'au bout de son amour passion, à la limite de la folie pour garder celle qu'il a pris pour femme et qu'il pense encore être sa fille.
C'est un drame splendide qui se joue, une histoire rouge de sang, de désir et de fureur.

Mon avis 

Avouons-le, ce second tome est sublime ! Si j'ai été subjuguée par le premier volume, cette suite et fin est tout simplement à couper le souffle.

Les dessins de Dongzi Liu sont toujours aussi splendides et envoûtant et donnent une certaine dimension à cette histoire. Ils sont pleins de vie et retransmettent à merveilles les émotions des personnages. La précision des traits lors des zooms sur les visages donne presque l'effet d'une photographie.

Quant au scénario en lui-même, il risque fort de soulever bon nombres de critiques aussi bien positives que négatives. L'histoire s'assombrit et la violence, la passion et la cruauté sont maître mots de ce volume.

Le récit est puissant et touche le lecteur au plus profond de lui-même. Jodorowsky nous mène dans les plus sombres recoins de l'âme humaine et de la folie à travers des personnages tous plus monstrueux les uns que les autres.

Jodorowsky mélange les thèmes de l'amour et de la haine, la passion et la folie avec une efficacité surprenante et nous offre un dyptique sensationnel.
Une lecture dont nous ne ressortons pas indemne !
Repost 0
Fantasyae Fantasyae - dans B.D-Comics
commenter cet article
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 19:23

 

livre-les-etymologies-391-0

   Nom du titre en V.O : The etymologies

Nom du titre en VF : Les étymologies

Auteur : J.R.R Tolkien

Editions : Christian Bourgois éditeur

Date de sortie : octobre 2009

 

 

Résumé

Ce glossaire des termes fantastiques inventés par l'auteur du Seigneur des anneaux, et publié à partir des notes rédigées par J.R.R. Tolkien lui-même.


Mon avis

Comme expliqué plus haut, ce livre est un dictionnaire de mots et de terme du langage elfique inventé par monsieur Tolkien.

Dans la préface, Christopher Tolkien, le fils de l'auteur, nous explique la façon dont il a procédé pour publier ce livre. Regroupant les notes de son père pour en faire un livre. Avec ce livre, le lecteur découvrira l'évolution d'une langue "vivante", bien que totalement inventée (malgré des bases déjà existantes de certaines langues actuelles).

Illustré par Allan Lee, c'est un ouvrage unique en son genre. C'est vraiment intéressant de voir comment J.R.R Tolkien s'y est prit pour créer toute un langage et ainsi donner une toute autre dimension à ses oeuvres, notamment Le Seigneur des Anneaux.

 

Repost 0
Fantasyae Fantasyae - dans Dictionnaire
commenter cet article
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 17:46

la malédiction de l'anneau T.1  Nom du titre en V.F : Les chants de la Walkyrie

Auteur : Edouard Brasey

Editions : Belfond

Date de sortie :  02/10/2008

 

 

Ma note : love


 

Résumé

Odin, le dieu suprême, a engendré sur terre la puissante lignée des rois du Frankenland, les seuls à pouvoir perpétuer l'étincelle divine qui sommeille au coeur des hommes. Mais Frigg, l'épouse d'Odin, frappe la reine du Frankenland de stérilité. Odin fait alors appel à Brunehilde, la Walkyrie chargée de recueillir le dernier souffle des guerriers valeureux pour les conduire au paradis du Walhalla, afin qu'elle apporte à la reine l'une des pommes d'éternelle jeunesse qui poussent dans le verger de Freya.
Pour accomplir sa mission, Brunehilde doit abandonner son statut de déesse et de vierge guerrière. Devenue simple mortelle, elle chante les anciennes sagas mettant en scène les dieux et les héros, avant d'être, par amour, reine, épouse et mère. Mais la malédiction de l'anneau du Nibelung va bientôt entraîner le crépuscule des dieux...


Mon avis

  Depuis le temps que je voulais lire ce livre, c'est chose faite !! Enfin ! Quelle bonne idée que cette lecture sur le thème de la mythologie lancée par mon club de lecture !

Le prologue de ce premier tome nous raconte comment, Odin, dieux suprême d'Asgard, est entré un court instant en possession de l'Anneau maudit des Nibelungen (qui n'est pas sans rappeler l'anneau maudit de Sauron dans le Seigneur des Anneaux !). Anneau qui déchaîna sur lui et sa descendance. En effet, trompé par Loki, le génie du Feu et de la Ruse, le nain Andvari maudit l'anneau des Nibelungen afin qu'il donne la mort à chacun de ses détenteurs.
Bien des années plus tard, Odin engendre sur terre la puissante lignée des rois du Frankenland. Ces hommes nés de l'essence divine.
Mais lorsque Frigg, épouse d'Odin, frappe la reine du Frankenland de stérilité, condamnant ainsi la lignée terrestre de son époux volage à sa ruine, le dieu suprême fait appel à sa fille préférée, la Walkyrie Brunehilde, afin de contrecarrer les plans de l'épouse bafouée.
Brunehilde prend alors l'identité d'une scalde venue d'une île lointaine afin d'accomplir sa mission et la volonté de son divin père. Cependant, elle devra bientôt choisir entre son statue de guerrière immortelle ou celui de femme de Midgard, la Terre du Milieu, royaume des hommes mortels, mais libres...

Sur la forme, les chapitres sont longs, mais découpés en multiples parties dans lesquelles on suit les aventures et le point de vue de différents personnages. Bien que le personnage principal reste Brunehilde.
De plus, les personnages sont nombreux et les liens de filiation entre eux pas toujours évidents. Du coup, j'ai beaucoup apprécié l'arbre généalogique qui regroupe tous les personnages qui apparaîssent dans le livre ou dont on fait simplement allusion. Mine de rien, cela m'a énormément aidé à m'y retrouver !
Le style d'écriture, quant à lui, est léger, fluide et très agréable. C'est un livre qui se lit vraiment très bien et très vite. L'histoire est tellement prenante que l'on dévore les pages sans même s'en rendre compte.
Et malgré certains passages qui peuvent parfois être un peu dérangeant et bien que l'on sache pertinemment ce qui va se passer par la suite, on ne peut se détacher du livre.

J'ai également beaucoup apprécier le fait que, non content d'écrire un livre sur la mythologie, l'auteur sait réellement de quoi il parle et prend le temps de l'expliquer. Le récit est cadré sur un long passage : le Ragnarök, la chute des Dieux. Avec ce livre, l'auteur nous explique le pourquoi du comment. Quel à été le commencement ? Par quels moyens ? Et tant d'autres questions auxquelles il répond doucement au fur et à mesure que l'histoire se met en place.

On retrouve énormément de similitudes entre ce livre et le Seigneur des Anneaux de Tolkien (pour l'avoir lu récemment, je peux me permettre de faire la remarque !!). Tous deux se sont inspirés de la culture nordique, un pour nous offrir une oeuvre phare dans l'histoire de la Fantasy, l'autre pour nous raconter l'histoire des dieux d'Asgard.
Ainsi, on retrouve l'anneau maudit des Nibelungen et l'Anneau Unique qui, tout deux, apportent ruine et destruction à leur possesseur. De même que, si la Terre du Milieu reste un monde inventé (ou presque) pour l'un, pour l'autre, il est Midgard, la terre des Hommes, un des neufs royaumes qui repose sur Yggdrasil, l'Arbre-Monde. Entre autres...

Bref, vous l'aurez compris, ce livre est vraiment dense et riche de part ses sources et ses explications. Une histoire au destin tragique agrémenté d'un souffle épique et attrayant.
Si vous ne l'avez pas déjà lu et si vous êtes féru de mythologie nordique (ou pas !!) n'attendez plus ! Vous ne pourrez que vous laisser emporter par la magie de ce récit grandiose !

 

 

Repost 0
Fantasyae Fantasyae - dans Mythologie
commenter cet article
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 08:02

 Sang-royal-tome-1.jpg

   Nom du titre en VO : Noces Sacrilèges

 Nom du titre en VF : Noces sacrilèges

Auteur : Alexandro Jodorowsky

Illustrateur : Dongzi Lui

Date de sortie française : 05/2010

Editions : Glénat


 

Ma note : love


 

Résumé

Alvar, jeune et puissant souverain, trahi par son propre cousin et laissé pour mort, reprend ses droits au terme de plusieurs années sans mémoire. Mais son retour lui révèle une trahison plus cruelle encore. Blessé, bafoué, il reconquiert son trône en imposant à tous une épouse contreversée : sa propre fille.


Mon avis

J'ai connu cette B.D lorsqu'elle est sortie au printemps dernier. En réalité, je ne connaissais rien de l'histoire, j'ai eu un coup de coeur pour la couverture. Intriguée, j'ai feuilleté la B.D et quelle a été ma surprise.
Les planches sont tout simplement magnifiques, autant par le graphisphe et la réalité des personnages que par leurs couleurs. C'est un émerveillement pour les yeux.
Si le scénario de Jodorowsky reste excellent, (Jodorowsky oblige j'ai envie de dire !), ce n'est pas vraiment le texte qui est à apprécier dans cette BD. A la limite, on pourrait presque la regarder uniquement pour la beauté des planches que pour le texte en lui-même, quasiment inexistant.
Du coup, si vous aimez les BD avec un texte chargé et où il y a beaucoup à lire, avec Sang Royal, vous risquez d'être déçu ! Mais niveau qualité de graphisme, cette BD est un chef-d'oeuvre !

L'histoire quant à elle, est, certes, un peu banale dans le fond. Dans un monde médiéval, le roi se fait trahir et laissé pour mort. Mais l'intrigue générale est originale. On y suit Alvar, le roi déchu, sa folie et sa soif de vengeance.
Une magnifique B.D qui fait passer un bon moment.

 

Repost 0
Fantasyae Fantasyae - dans B.D-Comics
commenter cet article
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 07:45

 Lamentation.jpg

   Nom du titre en VO : Lamentation

Nom du titre en VF : Lamentation

Auteur du roman : Ken Scholes
Date de sortie française : le 21/05/2010
Editions : Bragelonne

 

Ma note : notation etoiles 5


 

Résumé

La cité de Windwir vient d'être anéantie, et avec elle la Grande Bibliothèque où reposait la mémoire du monde. L'onde de choc de cette catastrophe rompt les équilibres politiques et religieux des Terres Nommées, attise les convoitises, ravive les complots, met à mal les alliances. La guerre est inévitable.
Rudolfo le roi tsigane, seigneur des Neuf Maisons Sylvestres, est le premier sur les lieux et recueille dans les ruines un automate de métal. Agité de sanglots et rongé par la culpabilité, celui-ci s'accuse d être à l'origine du drame. Quel est son terrifiant secret ? A-t-il été manipulé ? Qui voulait la destruction de Windwir et pourquoi ?
Mais voilà que Neb, un jeune moine orphelin qui a assisté à l'horreur, commence à faire des rêves prophétiques...


Mon avis

Une ville disparaît. Rasée de la carte, Windwir, capitale du savoir et des connaissances, ne laisse derrière elle, qu'une immense colonne de fumée, un tas de cendre et des milliers de morts. Aussitôt, les armées des différents peuples alentours liés aux androfranciens par serment, se rendent sur les lieux pour découvrir une terre désolée. Les sentinelles du roi tsigane Rudolfo trouve alors un automate, un de ses hommes de métal et le ramènent à leur roi afin de découvrir ce qu'il s'est passé. Cependant, du cataclysme résulte des tensions entre les différentes armées, et bientôt, la guerre est déclarée. Il devient alors urgent de découvrir ce qui s'est passé...

L'histoire est complexe et très bien ficellée. Bien qu'axée sur la politique et le jeu subtile de la manipulation, très vite, on se laisse entraîner dans cette histoire captivante. Les personnages sont nombreux et tous sont intéressant. Cependant, le personnage clé de cette histoire et le plus intéressant reste Isaak, l'automate retrouvé dans les ruines fumantes de la ville. Au fur et à mesure que l'histoire avance, Isaak semble développer des compétences qui lui sont propres et bien vite, on arrive à le considérer comme humain. En effet, Isaak, semble peu à peu ressentir des émotions humaines.

Le rythme de l'histoire est soutenu par des chapitres courts et des points de vue alternatifs. En effet, tout au long du livre, on suit alternativement le point de vue de 4 personnages principaux, Rudolfo, le roi tsigane, Neb, Pétronus et Jin Li Tam, ainsi que de 3 autres personnages occasionnelement. Chaque chapitre est composé de différents points de vue et on suit l'histoire de cette manière, à travers des regards et des sentiments différents.

Autre point positif, l'auteur à créé un monde où les magikes, sorte de magie, et la techologie, avec les "hommes de fer qui parlent", se mélangent pour donner un ensemble original qui se marie à merveille.

J'ai réellement aimé ce livre dont j'avais entendu énormément de bonnes critiques et ajouté à cela une couverture magnifique, ce livre est vraiment à découvrir !
Repost 0
Fantasyae Fantasyae - dans Fantasy
commenter cet article
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 07:37

 chronique-du-tueur-de-roi---premiere-journee--tome-1---le-n.jpg

  Nom du titre en VO : The Name of the Wind
Nom du titre en VF : Le nom du Vent
Auteur : Patrick Rothfuss
Date de sortie française : le 20/11/2009
Éditions : Bragelonne

 

Ma note : notation etoiles 4

 

 

Résumé

J'ai libéré des princesses. J'ai incendié la ville de Trebon. J'ai suivi des pistes au clair de lune que personne n'oserait même évoquer. J'ai conversé avec des dieux, aimé des femmes et écrit des chansons qui font pleurer les ménestrels.
J'ai été exclu de l'Université à un âge où l'on est encore trop jeune pour y entrer. J'y étais allé pour apprendre la magie, celle dont on parle dans les histoires. Je voulais apprendre le nom du vent.
Mon nom est Kvothe
Vous avez dû entendre parler de moi.

Un homme prêt à mourir raconte sa propre vie, celle du plus grand magicien de tous les temps. Son enfance dans une troupe de comédiens ambulants, ses années de misère dans une ville rongée par le crime, avant son entrée, à force de courage et d'audace, dans une prestigieuse école de magie où l'attendent de terribles dangers et de fabuleux secrets... Découvrez l'extraordinaire destin de Kvothe : magicien de génie, voleur accompli, musicien d'exception... infâme assassin.
Découvrez la vérité qui a créé la légende.


Mon avis
 
Le Nom du Vent est un livre à lire ! Si ce n'est pour l'histoire, ne serait-ce que pour la plume fluide et délicate de l'auteur. Ecrit dans un style très lyrique, avec de grandes phrases, le style reste très agréable à lire.

Ce livre nous plonge dans l'univers de Kvothe, qui, l'année de ses douze ans, voit sa vie basculer...
On y suit alors ses aventures dans les rues de Tarbean et son entrée à la prestigieuse Université, sa rencontre avec Denna...
Cependant, si vous aimez les livres d'actions et d'aventures, ne vous attendez pas à cela dans ce livre. La quatrième de couverture est bien plus parlante que l'histoire en elle-même. D'un autre côté, ce n'est que le premier volet d'une trilogie et l'histoire se met en place lentement.

Dans ce premier tome, on découvre Kvothe, sa jeunesse... Rien de bien folichon, mais néanmoins nécessaire pour la suite. L'histoire est très lente. Pour idée, en presque 500 pages, soit plus des deux tiers du livre, il ne se passe pas plus d'un an.
Bourré de rebondissements, l'histoire n'en est pas moins dénuée d'actions dans le sens propre du terme. En premier lieu, ce livre est un récit. Le récit d'une vie, d'un passé, d'une enfance...

Pour ma part, même si j'ai mis du temps à le lire, j'ai vraiment apprécié cette histoire qui m'a fait passé un très bon moment.
Repost 0
Fantasyae Fantasyae - dans Fantasy
commenter cet article
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 12:03

Bonjour à toi, visiteur.

 

Je vous souhaite la bienvenue dans l'univers merveilleux de la fantasy.
Dans ce blog, vous trouverez, toutes mes lectures relatives à la fantasy principalement, mais aussi à la bit-lit et aux thrillers, autres genres littéraires que j'apprécie.

 

Si vous aussi vous avez aimé, ou pas, ces livres, n'hésitez pas à laisser vos impressions. Et si vous avez d'autres lectures à me proposer, c'est avec plaisir que je prend note de toutes vos propositions.

J'espère que vous passerez un bon moment sur ce blog.

Bonne visite !

 

 

2914657509 1

 

Repost 0
Fantasyae OverBlog
commenter cet article